LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Hélène,

La différence, que vous avez constatée, entre le montant de votre pension de retraite déclaré à l'administration fiscale et les sommes que vous avez effectivement perçues de votre caisse de retraite peut être expliquée par un ou plusieurs des éléments ci-dessous.

Le montant de la retraite versée par les régimes de retraite complémentaire et l'Assurance retraite est diminué des retenues sociales obligatoires, dont certaines ne sont pas déductibles des impôts, telles la CRDS (0,50%), la CSA (0,30%) et une partie de la CSG (2,40%).

D'autres retenues éventuellement pratiquées sur les allocations de retraite sont également non déductibles :

  • les versements opérés pour votre compte au profit de tiers (maisons de retraite, tutelles,...),
  • les retenues diverses (telles que les saisies arrêts et les pensions alimentaires),
  • les différentes cotisations prélevées directement sur vos allocations.

Il convient également de rappeler que la loi de finances pour 2014 a supprimé le caractère déductible des majorations familiales, les caisses de retraite les intégrant désormais au montant à déclarer à l'administration fiscale.

Pour plus de précisions, je vous invite à contacter :

Bonne journée,

Aurélie, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Hélène,

La différence, que vous avez constatée, entre le montant de votre pension de retraite déclaré à l'administration fiscale et les sommes que vous avez effectivement perçues de votre caisse de retraite peut être expliquée par un ou plusieurs des éléments ci-dessous.

Le montant de la retraite versée par les régimes de retraite complémentaire et l'Assurance retraite est diminué des retenues sociales obligatoires, dont certaines ne sont pas déductibles des impôts, telles la CRDS (0,50%), la CSA (0,30%) et une partie de la CSG (2,40%).

D'autres retenues éventuellement pratiquées sur les allocations de retraite sont également non déductibles :

  • les versements opérés pour votre compte au profit de tiers (maisons de retraite, tutelles,...),
  • les retenues diverses (telles que les saisies arrêts et les pensions alimentaires),
  • les différentes cotisations prélevées directement sur vos allocations.

Il convient également de rappeler que la loi de finances pour 2014 a supprimé le caractère déductible des majorations familiales, les caisses de retraite les intégrant désormais au montant à déclarer à l'administration fiscale.

Pour plus de précisions, je vous invite à contacter :

Bonne journée,

Aurélie, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos